Comment aménager un mur végétal sur son balcon ?

Comment aménager un mur végétal sur son balcon ?

Article de Volana paru dans lebricomag.com Si vous voulez un mur vivant chez vous, alors pourquoi ne pas en installer un dans votre balcon ? Vous pourrez apporter une note de fraicheur dans votre foyer en transformant un simple balcon par un véritable bout de paradis, dans l’ombre comme au soleil. En plus, avec un magnifique jardin vertical, vous aurez également un environnement naturel pour optimiser votre état de santé. Un coin mignon équipé de plante selon vos gouts et un petit espace bien personnalisé ne pourra que vous faire du bien. Pour réaliser ce projet, quelques conseils et un minimum d’initiative seraient nécessaires. Découvrez dans cet article comment procéder pour créer un mur végétal correctement sur son balcon par soi-même. Établir l’ossature du jardin vertical Il est important de préciser que la base d’un mur végétal est l’ossature. Il s’agit d’un élément solide qui supporte toutes les plantes qui constituent votre jardin vertical. Avant d’installer votre jardin végétal, vous devez tout d’abord choisir la nature de votre ossature. Cette dernière peut être en métal ou en bois, selon vos gouts. Une ossature métallique est conseillée dans le cas où votre balcon est lui-même fait de métal. Quant à une ossature en bois, elle est conseillée si vous voulez créer un espace naturel avec un style vintage. Cependant, comme un mur végétal est toujours en contact avec l’eau, le métal est conseillé pour sa pérennité. Vous devez tout de même penser à le recouvrir d’un antirouille. Faire le bon choix de végétaux Les plantes sont aussi un élément important constituant un mur végétal. Il est donc essentiel de bien les...
Au jardin en mars : que planter, semer et faire en mars ?

Au jardin en mars : que planter, semer et faire en mars ?

Article paru dans jardinage.lemonde.fr Au jardin en mars : que planter, semer et faire en mars ? Les giboulées de mars sont caractéristiques de ce mois charnière, entre la fin de l’hiver et le début du printemps, avec des averses de pluie forte, de grêle, de neige fondue, de grésil. Ne pas se précipiter au jardin pour autant, car des froids assez rigoureux peuvent encore se produire : ces giboulées de mars marquent juste l’arrivée progressive du printemps, vous allez donc pouvoir recommencer de façon plus intense progressivement vos interventions au jardin. Les fleurs se développent de plus en plus, les protections hivernales vont pouvoir être progressivement retirées, et vous allez pouvoir vous adonner aux tailles de mars, réputées les meilleures, selon l’adage bien connu. Le jardinage au potager en mars Les semis de laitue, de chicorée, de fève et de betteraves rouges peuvent être entrepris, tout comme les poireaux que vous repiquerez fin juin pour une récolte en automne-hiver d’après. Si vous avez une mini-serre au chaud, les premiers semis de tomates pourront être faits. Les pommes de terre peuvent être mises en terre après un bon fumage de celle-ci. Plantez également l’ail rose et l’oignon blanc. Si vous avez des artichauts, prenez les plus beaux oeilletons des pieds pour les repiquer et multiplier ainsi les pieds. Jardiner au verger en mars S’il ne fait pas trop froid, taillez les arbres fruitiers et notamment la vigne. C’est la dernière ligne droite pour planter les arbres fruitiers qui devront être bien arrosés pour aider à la reprise. En revanche, c’est le moment de planter les arbustes à petits fruits rouges...
Conseils pour jardiner sans engrais ni pesticides

Conseils pour jardiner sans engrais ni pesticides

Article de Rouba Naaman-Beauvais paru dans maisonapart.com Les produits chimiques n’ont plus la cote au jardin ni au potager ! Pour réapprendre à laisser faire la nature, et vous passer d’engrais et de pesticides, découvrez les conseils malins et facile à mettre en oeuvre de notre guide pratique. L’avènement du bio n’est pas réservé à l’agriculture ! Le jardinage s’y met également, et entretenir son potager sans utiliser de pesticides est devenu un rêve pour beaucoup de Français. Jardinier « bio », c’est avant tout limiter l’utilisation de ces produits, dits « phytosanitaires » : engrais, pesticides, insecticides, désherbants, etc. Mais la démarche est plus complexe, comme l’explique Jean-Marc Muller, président du Conseil national des jardins collectifs et familiaux (CNJCF) : « On ne peut pas passer d’un jardin traditionnel à un jardin bio du jour au lendemain, il faut recréer le microcosme de la flore, rétablir les phénomènes naturels ». Il faudra donc vous armer de patience, afin que la nature reprenne ses droits sur votre petit lopin de terre. Patience également, puisqu’il vous faudra apprendre de nouveaux gestes et prendre de nouvelles habitudes. « Le jardinage raisonné, c’est l’anticipation : on n’attend plus que la plante soit malade pour agir, on travaille en amont, pour maintenir l’ensemble du jardin en bonne santé, pour réduire les risques de maladie » explique Jean-Marc Muller. Notre spécialiste vous confie quelques conseils pour jardinier bio. Pour lire l’article de Rouba Naaman-Beauvais en entier sur www.maisonapart.com cliquez ici...
Cuisine ouverte : les erreurs à éviter

Cuisine ouverte : les erreurs à éviter

Article de Stéphanie Thibault paru dans maisonapart.com Agréable à vivre et conviviale, la cuisine ouverte a tout pour plaire. Mais pour qu’elle conserve son côté chaleureux et que ses volumes aérés ne deviennent pas incommodants, il est indispensable de bien l’aménager. Voici les erreurs à ne pas faire. On l’apprécie pour son côté convivial, qui en fait une pièce à vivre à part entière. Très tendance ces dernières années, la cuisine ouverte séduit les amateurs de grands volumes et ceux qui veulent aérer leur intérieur. Mais pour que ses avantages ne deviennent pas des inconvénients, il est important de bien penser son aménagement, des différents éléments qui la composent à la déco. « La cuisine doit ici être envisagée comme le prolongement de la pièce à vivre. Que l’on veuille une cuisine qui se fonde dans le décor ou, au contraire, qui ressorte, il ne faut pas se précipiter pour pouvoir faire les bons choix » insiste l’architecte d’intérieur Eline Sango. Attention aux effets de mode donc, dont on peut vite se lasser et qu’on aura du mal à oublier depuis son canapé, la cuisine en ligne de mire. Pour que votre cuisine ouverte reste agréable à vivre, voici quelques points à ne surtout pas négliger. Pour lire l’article deStéphanie Thibault en entier sur www.maisonapart.com cliquez ici...
Ces 100 papiers peints qui nous donne envie de maroufler

Ces 100 papiers peints qui nous donne envie de maroufler

Article de Dounia Malki paru dans aufeminin.com Vous pensiez que le papier peint était vieux et démodé ? Détrompez-vous, il revient sur le devant de la scène, pour notre plus grand plaisir. Temporairement détrôné par le sticker, il n’en reste pas moins un élément incontournable de notre décoration. Facile et rapide à poser, le papier peint s’amuse avec les motifs et les couleurs, pour donner une nouvelle allure à une pièce. Vous rêvez d’égayer votre salon ? De créer une ambiance chaleureuse dans votre cuisine ou au contraire d’habiller votre bibliothèque ? Oubliez la peinture et optez pour du papier peint, la tendance déco de l’année qui revient sur le devant de la scène. Non, le papier peint n’a rien de poussiéreux, au contraire : il sublime à merveille les murs de notre intérieur et ajoute une touche de peps à toutes les pièces. Le papier peint, la solution pour changer une pièce Si la peinture se contente de colorer les murs, le papier peint, lui, les habille et les décore. Aujourd’hui, il se pare de mille et une couleurs et imprimés pouvant correspondre à tous les goûts et à tous les styles de décoration. Peu importe que vous souhaitez une ambiance ethnique, moderne, épurée, ancienne, rétro ou fortement design, il existe forcément un papier peint fait pour vous parmi le large choix de revêtement mural. Vous pouvez ainsi choisir de plonger votre pièce dans l’atmosphère tropicale d’une jungle grâce à un papier peint imprimé de palmiers ou de feuille de bananier. Pour un univers bucolique, misez plutôt sur un mur couvert d’un champ de fleurs, par exemple. Que vous...
Comment bien nettoyer et entretenir ses canalisations ?

Comment bien nettoyer et entretenir ses canalisations ?

Article de Audrey Cle paru dans deco.fr Les trucs utiles pour des canalisations en bon état. On passe l’aspirateur, on lance la machine à laver, on désinfecte les toilettes… et la plupart du temps, on oublie les canalisations. Dommage, puisqu’entretenir et nettoyer les canalisations permet d’éviter les mauvaises odeurs, mais aussi certaines interventions lourdes et pas franchement gratuites en cas d’engorgement. On fait le point ? Éviter les bouchons dans les canalisations Le premier réflexe malin pour éviter la formation de bouchons ? Ramasser les déchets, tout simplement ! Cheveux dans la salle de bain ou restes de nourriture dans la cuisine peuvent, à la longue, former des bouchons et favoriser les mauvaises odeurs. On pose un petit tamis sur l’évacuation s’il n’y en a pas et on ramasse les déchets, plutôt que de les laisser filer dans le siphon. Au passage, on ne vide jamais d’huile ou de gras dans l’évier, ils pourraient figer au contact de l’eau froide et créer des bouchons. Quant aux assiettes, on les racle au-dessus de la poubelle avant de les rincer ! Entretenir régulièrement des canalisations Côté canalisations, mieux vaut prévenir que guérir. Les bons réflexes ? On fait régulièrement couler de l’eau bouillante dans les éviers, elle dissout certaines graisses comme les restes de savon. Elle désinfecte en même temps, et le tout gratuitement. Un verre de vinaigre blanc dans le siphon ou les toilettes permet lui aussi d’assainir efficacement les canalisations et d’éliminer les odeurs, là encore à peu de frais. Encore plus pratique, on prépare des glaçons de vinaigre blanc : un glaçon dans l’évier chaque semaine, c’est fait !...
Comment choisir les couleurs de peinture pour sa maison ?

Comment choisir les couleurs de peinture pour sa maison ?

Article de Brigitte Poitras paru dans canalvie.com Les couleurs de peinture sont souvent considérées comme le choix le plus simple en décoration et design d’intérieur… alors que cette décision est l’une des étapes les plus importantes dans l’aménagement de son décor. La couleur est le reflet de votre personnalité. Pour arriver à une coloration qui colle à votre peau, il faut savoir ce que vous aimez, mais surtout, quelle palette vous rejoint le plus. Il faut ensuite savoir l’intégrer à votre décor en fonction de la luminosité, des éléments architecturaux, des revêtements, etc. Pour commencer Regroupez des images de décors où la couleur de peinture vous séduit. Mais ne vous limitez pas à la décoration! Choisissez des images de tout genre (mode, art, affiches, etc.) qui vous inspirent. Des papiers peints et des tissus peuvent aussi être un bon point de départ pour une amorce déco! Si vous faites appel à un designer, cette étape lui permettra de comprendre rapidement vos goûts et vos aspirations décoratives. Pour lire l’article entier sur www.canalvie.com cliquez ici...
Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Comment préparer un mur avant de le peindre ?

Article paru dans jardinage.lemonde.fr Vous vous apprêtez à repeindre un mur de votre habitation ? La peinture est le poste le plus pratiqué par les Français en matière de travaux d’intérieur en raison de sa relative facilité et du peu de matériel que cela nécessite. Pourtant, pour un résultat optimal, beaucoup oublient que peindre un mur ne peut se faire sans une préparation adaptée. En effet, cette étape préalable permet d’obtenir un résultat pérenne et réussi grâce à une meilleure adhérence de la peinture. Découvrez nos conseils pour bien préparer votre mur avant de le peindre. Pourquoi faut-il préparer un mur avant de le peindre ? La préparation du mur avant de le peindre est une étape essentielle pour obtenir un rendu de qualité. En effet, sur un mur mal préparé, il est fréquent que la peinture adhère mal, que le séchage révèle des teintes inégales, que la peinture forme des grumeaux et qu’elle finisse par se décoller ou s’écailler. Ainsi, sous prétexte de gagner un peu de temps ou de vous éviter quelques contraintes, vous risquez d’obtenir un résultat peu esthétique et non durable. Il serait dommage de gaspiller votre investissement, raison pour laquelle nous vous recommandons fortement de bien préparer votre mur avant peinture. Avant d’être peint, un mur doit être propre, sain et plat. La préparation consiste à le mettre dans un état convenable et à le rendre prêt à recevoir la peinture. Cette étape peut durer plus ou moins de temps et nécessiter plus ou moins d’efforts selon l’état initial de votre mur. Bien s’équiper pour une bonne préparation ! Vous aurez besoin de peu de...
Comment peindre un mur au rouleau

Comment peindre un mur au rouleau

Article paru dans jardinage.lemonde.fr Vous envisagez de peindre un mur au rouleau ? La peinture est le poste de travaux le plus réalisé par les Français. En effet, face aux coûts des peintres professionnels et à la grande accessibilité du matériel, nombreux sont les particuliers qui s’y essayent. Toutefois, si la peinture d’un mur au rouleau n’exige pas de grandes qualifications, elle nécessite une bonne maîtrise de la technique et la réalisation des bons gestes. Découvrez nos conseils pour obtenir un résultat optimal ! La préparation du chantier Avant de vous lancer, il est indispensable de bien vous équiper. S’équiper des bons outils Pour peindre votre mur au rouleau, il vous faut : Un rouleau Une brosse à réchampir La peinture Un mélangeur à peinture Un bac à peinture Une grille d’essorage Une bâche de protection en plastique ou de vieux cartons dépliés De l’adhésif de masquage Une combinaison de protection Des gants de protection (type ménager) Pour lire l’article entier sur www.jardinage.lemonde.fr cliquez ici...
Travaux à la maison : quelles sont les mentions obligatoires sur le devis d’un artisan ?

Travaux à la maison : quelles sont les mentions obligatoires sur le devis d’un artisan ?

Article de Matthieu Maurer paru dans 18h39.fr RÉGLEMENTATION – Un devis est-il obligatoire ? Quelles mentions doivent y figurer obligatoirement ? Existe-t-il un délai d’exécution. Éléments de réponses ici ! Si vous n’avez pas pour ambition de vous frotter à l’autoconstruction, il va alors falloir faire appel à un artisan pour réaliser les différentes étapes de votre projet ! Pour vous assurer que tout se déroulera comme vous l’avez imaginé, mais surtout pour vous protéger juridiquement, il est primordial d’établir un devis complet. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une fiche pratique et l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) un document exhaustif, voici qu’il faut en retenir. Pour lire l’article entier de Matthieu MAURER sur www.18h39.fr cliquez ici...
FERMER
CLOSE